Découvrir la préface du livre par Jean-Pierre Letartre,
Président d’Entreprises & Cités, du Groupe IRD et du Réseau Alliances

Découvrir le sommaire du livre

Pourquoi ce livre ?
par Arnaud Marion, Fondateur de l’IHEGC

L’idée de ce livre est venue à l’occasion de mon précédent livre Partout où je passe, les mêmes erreurs, qui traitait de la gestion des crises et des transformations telle que je l’enseigne au sein de l’IHEGC (Institut des Hautes Études en Gestion de Crise).

J’ai rencontré, tout au long de l’année 2020, plus de 4 000 décideurs, dont 2 500 chefs d’entreprise, ce qui m’a permis d’« évangéliser » sur la nécessité pour les dirigeants d’agir et d’engager une transformation radicale de leurs modèles d’affaires pour être pérennes. La transformation est une démarche méthodique, complète qui ne se résume pas à une simple adaptation (vous auriez alors au moins un « train de retard ») ou à une diversification : il s’agit de transformer le cœur même du métier et pas uniquement de développer « autour ».

Lors de ces rencontres, dans des web-conférences, des « lives » de BPI France ou CroissancePlus, sur LinkedIn ou Twitter, ou encore au sein de l’IHEGC, j’ai recueilli environ 400 préoccupations ou questions. À chaque session, j’ai eu le sentiment non seulement d’une véritable prise de conscience des entrepreneurs qu’il fallait changer, mais aussi que le monde évoluait tellement vite qu’il fallait se transformer.

Et, chaque fois, la même question m’était posée : « Comment fait-on en pratique ? » Ainsi est née l’idée de ce livre pour expliquer comment construire en interne  la feuille de route stratégique de son entreprise.

Pourquoi 21 semaines ?

On dit souvent qu’il faut 21 jours pour qu’une habitude devienne un automatisme… Au-delà de ce mythe, cela veut dire que le maître mot de l’habitude est, comme en pédagogie, la répétition ! J’ai donc imaginé une feuille de route en 21 jours (chaque vendredi de préférence) ventilés sur 21 semaines, à l’instar d’une cure de « remise en forme ».

Cela commence par l’établissement d’un vrai diagnostic pendant les cinq premières semaines : il est fondamental d’analyser pour comprendre et ne pas répéter les mêmes erreurs. Généralement, on sait ce qui ne va pas sans jamais oser se l’avouer, et les différents collaborateurs de l’entreprise détiennent tous une partie ou une facette de cette vérité fondamentale.

Ensuite chaque semaine sera consacrée à une thématique différente avec des parties prenantes propres. Le rôle de vos collaborateurs sera crucial pour qu’ils deviennent les véritables acteurs du changement et de ce défi que vous vous fixez.

À l’heure des grands défis post-pandémie, je vous propose donc 21 semaines pour réfléchir, pour changer, pour faire mieux, pour faire différemment et ensemble. Et comme le dit Edgar Morin, « à force de sacrifier l’essentiel à l’urgence, on en finit par oublier l’urgence de l’essentiel ».

Cinq experts opérationnels de renom viennent enrichir et partager leurs réflexions, et quatre entreprises livrent leur expérience pour montrer que tout est possible, même parfois avec des moyens modestes, mais surtout beaucoup de volonté et d’intelligence.

Lire la suite…

Il y a une règle à suivre quand vous êtes face à une difficulté ou quand vous établissez un plan stratégique : mettre en place une méthode de travail et s’y tenir. Au cœur de ma pratique, il y a le fait de systématiser le travail, de repérer tous les points importants du fonctionnement d’une entreprise et de faire ce point chaque semaine en créant un rituel pour vous et vos collaborateurs.

Mon objectif dans ce livre est de vous aider à structurer une démarche simple, systématique, en vous aidant à poser les bonnes questions. Au cœur de cette méthode, je vous apprends à systématiser le travail, à passer en revue tous les points importants du fonctionnement d’une entreprise, à vous tenir à un rituel hebdomadaire très normé pour vous et vos collaborateurs, en séparant cette réflexion structurante (que j’appelle dans mon précédent livre le Build, c’est-à-dire la construction) des affaires courantes quotidiennes (le Run).

Habitué à gérer plusieurs dossiers simultanément, ou beaucoup de sujets qui ne vont pas au sein d’une entreprise en difficulté, j’ai pour coutume de mettre en place des créneaux fixes et systématiques dans mon agenda pour atteindre les objectifs que l’on s’est fixés et tenir le rythme, sans me laisser déborder par le quotidien.

Quand vous désirez traiter les problèmes structurels et engager une réflexion de fond, il est indispensable d’avoir évincé le reste : si le lundi est le bon moment pour démarrer une semaine sur le plan opérationnel, le vendredi est le jour idéal pour la terminer et traiter des sujets de fond loin du quotidien.

Ce créneau fixe vous permettra de mener un travail de réflexion, tant avec vos collaborateurs qu’avec des personnes externes à l’entreprise : chaque partie prenante – et, en premier lieu, vous-même en tant que dirigeant – doit s’y astreindre afin que cela devienne un lieu et un moment d’échange pour ce qui ne relève pas du quotidien. C’est tant un point de rendez-vous que d’aboutissement : tout part de là et y converge. C’est une façon de traiter en profondeur les problèmes cruciaux et la seule manière d’éviter que le quotidien ne l’emporte sur les sujets de fond. Ce point de convergence se devra d’être connu au sein de l’organisation : il résulte d’une démarche qui aura été expliquée à ses proches, au comité de direction, aux cadres, aux représentants du personnel.

Dans la philosophie socratique, on appelle cela la « maïeutique » : l’art d’accoucher les esprits. L’idée est de réfléchir à plusieurs, de confronter les points de vue, de faire « ensemble », de penser son entreprise peut-être différemment.

Ce programme de travail a pour but de distribuer – à l’avance, mais sans précipitation – les rôles et de confier des analyses aux uns et aux autres, avec pour première consigne d’échapper aux urgences.

En « Avant-propos », j’ai fait le parallèle avec une cure de remise en forme. Vous ne l’entreprenez pas par hasard, vous l’entreprenez parce que vous avez un objectif : remettre votre entreprise sur pied, vous relever, corriger les éternels défauts que vous vous connaissez – et ceux que vous ignorez –, mais que vous ne corrigez pas. Si votre désir est d’évoluer, il va falloir que vous rompiez avec le passé, que vous changiez, que vous bouleversiez les habitudes et que vous appreniez à faire différemment. Une transformation représente une opportunité que vous vous donnez de faire autrement.

Entreprendre une démarche de transformation, c’est comprendre qui vous êtes et d’où viennent vos éventuelles difficultés – et donc savoir tirer les leçons du passé ; c’est apprendre à vous comparer tout en réfléchissant à l’évolution de la demande et des attentes de vos clients. Cette mission n’est pas obligatoirement difficile, mais il faut tenir la distance, ce qui nécessite de s’affranchir des idées toutes faites (souvent erronées) que l’on s’est forgées. D’où le systématisme, d’où la nécessité du temps que vous y consacrerez. Savoir prendre le temps pour en gagner finalement, et ce grâce à un travail de fond à 360 degrés.

Tout le monde doit profiter de cette période si singulière pour se remettre en question et justement « tirer son épingle du jeu », faire mieux, faire différemment, faire « avec » et pas « contre ».

Se relever n’est pas une option… c’est une nécessité !

21 semaines, c’est court et intense à la fois, mais, finalement, en 21 jours, chacun réparti sur autant de semaines, et sur la somme des collaborateurs, c’est une force de frappe qui peut faire bouger les choses au sein de votre entreprise, créer une dynamique collective, faire comprendre que chacun a une responsabilité vis-à-vis du collectif et ainsi faire évoluer votre organisation, afin qu’elle soit vivante, agile et apprenante.

Bien sûr, chaque situation est différente. Vous y verrez vos priorités, votre propre focus et vos points d’attention, vous avancerez plus vite sur certains points, moins sur d’autres. La démarche que je vous propose est structurante et vous aidera à changer, à évoluer, à vous transformer. C’est la clé de la pérennité. Vous allez réaliser votre meilleur investissement en 21 semaines avec un retour sur investissement garanti.